Réaliser son hydromel à partir de miel d'opercules

Publié le 14 Août 2014

Un seau plein de miel d'opercules
Un seau plein de miel d'opercules

La récolte achevée, il nous reste un seau plein d'opercules. A la pesée, c'est 17 kg de bon miel à valoriser.

On peut le redonner aux abeilles avec les hausses à lécher. On peut également en tirer une bonne cinquantaine de bouteilles d'hydromel.

Comment faire ?

Le protocole suivant convient pour remplir une dame Jeanne de 20 L

Matériel: densimètre, pHmètre, acide tartrique, levure à vin bioferm doux ou équivalent, sels nourriciers, Bonbonne Dame jeanne avec bouchon percé et barboteur

0°) Hydrater votre levure à vin en suivant le mode d'emploi ( le plus souvent on dilue le sachet dans 10 fois son volume d'eau à 30°C )

1°) Dans un grand récipient à usage alimentaire ( comme un seau à miel), introduire environ 7 à 8 kg d'opercules ( peser avec un pèse-personnes)

2°) Couvrir avec 6 L d'eau tiède à environ 40°C maximum ( attention à ne pas faire fondre la cire ) et touiller pendant quelques minutes jusqu'à ce que le liquide soit homogène.

3°) Filtrer plusieurs fois avec la passoire à miel. Si vous êtes patient, ajouter un torchon au fond de la passoire pour un meilleur résultat

4°) Vous venez d'obtenir une liqueur de miel. Ajouter environ 8 L d'eau froide puis, la quantité d'eau qui donnera une densité de 1100 à 1110 g/L mesurée avec le densimètre.

Cette quantité de miel permettra d'obtenir 13 à 14% d'alcool. Le breuvage sera asséché en fin de fermentation. Vous devrez ajouter 1 à 2 kg de bon miel pour adoucir l'hydromel

5°) Diluer 2 cuillères à soupe d'acide tartrique dans un grand verre d'eau chaude, puis ajouter dans le seau, petit à petit, le volume de solution acide qui donnera un pH voisin de 3,5 . Si vous n'avez pas de pHmètre compter environ 15 g d'acide pour 20 L

6°) Ajouter la levure hydratée dans le seau

7°) Ajouter environ 7 g de sels nourriciers

8°) Mettre le tout dans la bonbonne Dame jeanne et ajuster le niveau sous le goulot en ajoutant de l'eau. Boucher avec un tissu propre. Au début l'oxygène doit pouvoir entrer.

C'est parti pour la fermentation. Le troisième jour, mettre un bouchon avec barboteur.

Une clarification à la bentonite et quelques mois de vieilllisement et vous pourrez mettre en bouteilles

Réaliser son hydromel à partir de miel d'opercules
Réaliser son hydromel à partir de miel d'opercules
Réaliser son hydromel à partir de miel d'opercules

Rédigé par Fabien

Publié dans #hydromel

Repost 0
Commenter cet article

Simon 03/09/2014 01:02

bonjour,
à la dégustation, peut t'on présager que l'hydromel à été fait avec du miel d'opercules ?

merci

Fabien 03/09/2014 19:16

Pour moi, non. Il faudrait à mon avis être un palet trés aiguisé pour déceler un goût parasite.
Cordialement