Abeilles au solstice

Publié le 22 Décembre 2011

 

P1070140.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les fleurs du solstice, étendards fanés de l'été passé, gisent sur leur tiges sèches.

 

 

  Quelques vieux roses, des couleurs paille, accompagnent les lumières de l'hiver, toujours pleines d'une retenue de veuve.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070130.JPG

 

 

 

 

Grappée dans l'abri de la ruche, la colonie d'abeilles patiente.

 

Tout effort inutile est banni, toutes sorties par des températures trop froides seraient meurtrières.

 

 Ce midi du solstice, par 11°C, les planches d'envols bruissent de ces bourdonnements qui emplissent à la belle saison mon jardin.

 

 Les avettes prennent l'air, se soulagent d'un besoin bien naturel, tournoyent autour de leur ruche dans des vols de reconnaissance qui leur permettent probablement de ne pas perdre leur sens de l'orientation.

 

 

 

C'est toujours un plaisir de faire le tour des ruches endormies et de retrouver, à chacune d'entre elles, des signes de vie...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070134.JPG

P1070135.JPG

   Vue à travers la vitre d'observation.

 

La grappe est actuellement composée de quelques 10 000 abeilles.

   Les abeilles d'hiver naissent en septembte et meurent en fevrier.

  Elles ne butineront pas de fleurs, n'executeront qu'une tache d'intèrieur visant à maintenir la reine en vie: manger du miel et produire de la chaleur..

Quant aux abeilles d'été, elles vivent de 4 à 6 semaines.  

 

 

Preuve que le travail ce n'est pas la santé!

 

 

 

 

 

P1070131.JPG

 

 

Sur le tiroir, d'autres signes de vie:

 

de l'eau de condensation, signe que la grappe respire;  des débris de cire en jaune paille, signe que les abeilles désoperculent du miel;

Enfin, des cristaux de sucre candi

Rédigé par Fabien

Publié dans #vie au rucher

Repost 0
Commenter cet article