Au gui l'an neuf

Publié le 15 Janvier 2012

                Janvier est le mois des voeux.

    Alors Bonne Année 2012  à tous

 

    Au moyen âge, on se serait embrassé sous une boule de gui en se souhaitant " Au gui l'an neuf !"

Belle attitude d'évoquer une plante, ô combien magique, pour accompagner nos voeux de bonheur.

 

   L'expression " Au gui l'an neuf" semble issue de "0 Ghel an Heu" , de langue Celtique, traduit par " Que le blé lève".  Cette phrase aurait appartenu à la lithurgie Druidique, lors des cérémonies du solstice d'hiver.

 

    Il est touchant de réaliser à quel point, à une époque qui ignorait l'abondance alimentaire, le bonheur était à ce point lié aux largesses de la nature: " Que le blé germe..." 

 

   Il est  également vrai que le gui toujours vert est matûre à une époque de frimas et de dormance, et que finalement, démarrer un nouveau cycle de vie sous son égide nous lie à sa vivacité, sa pérennité, nous laisse adorateur de ses drupes incomestibles et toxiques, mais qui ressemblent tellement à une lune...

 

 

Photo-013.jpg

Rédigé par Fabien

Publié dans #curiosité

Repost 0
Commenter cet article