Distance de non-retour...

Publié le 22 Juillet 2012

Hier j'ai déplacé une ruche.

Dernière occupante d'un rucher en sous-bois, le soir venu, vers 22 H,  la colonie montait dans ma voiture, et découvrait un quart d'heure plus tard 56 Ha d'un tournesol délicieux, mellifère à souhait.

 

 

 Revenu ce soir récupérer quelques parpaings je découvrais à l'ancien emplacement un nuage tourbillonnant d'abeilles...

les butineuses étaient revenues dans la journée.

 

Les manuels d'apiculture avancent une distance de 3 km pour que des abeilles ne retrouvent pas leur point de départ.

J'interrogeais donc google earth:

 

3km.JPG

 

 

3 km 300m environ entre l'ancien et le nouveau emplacement. Cette distance n'a pas empêché les butineuses de revenir à leur ancien sous-bois...

Je saurai pour la prochaine fois ! et prévoirai au moins 4 km...

Rédigé par Fabien

Publié dans #vie au rucher

Repost 0
Commenter cet article

Frédéric 21/12/2012 02:12

Bonjour,
Juste une petite info, on dit en fait que les abeilles ont un RAYON d'action de 3Km autour de la ruche, par conséquent, pour éviter le retour des abeilles à leur point de départ après un
déplacement, c'est au minimum à 6Km qu'il faut les déplacer.
Sinon très joli blog.
Continuez !!

Fabien 21/12/2012 09:44



 


Vous pensez donc qu'une abeille reconnaissant une ancienne zone de butinage se réorientera de fait vers l'emplacement de l'ancienne ruche ? Au quel cas vous avez raison. Mais je ne pense pas que
celà se passe de cette manière.


Cordialement



Vanbremeersch Rémy 25/07/2012 19:47

Salut Fabien,
Bonne remarque.
Et ca donne quoi la miellée de tournesol cette année?
Dis moi, merci.
A +. Ry

Fabien 30/07/2012 07:24



Salut Rémy,


la miellée ne fait pas des miracles mais bon ça rentre un peu qd même


le gros coup de chaud a écourter la floraison dommage


A+