Elevage de reines trés simple

Publié le 12 Juillet 2012

                                                            Méthode plus que simple pour obtenir des reines:

blog-001.jpg

 

 

 

  Préparer un plancher à deux entrées.

 Y poser un élément avec une cloison intermédiaire. On dégage ainsi deux espaces permettant de recevoir 3 et 4 cadres.

 

 

Le jour J y introduire 3 ou 4 cadres contenant oeufs et nourritures ( ne pas oublier du pollen), le tout couvert d'abeilles, sans reine évidemment. L'apport de couvain fermé est souhaitable; il permet la naissance de jeunes abeilles aptes à la secrétion de gelée royale.

 

Emmener loin du rucher de façon à ne pas perdre les butineuses qui le cas échéant reviendraient à leur souche

 

 

 

blog-002.jpg

 

  J +1 mois environ

 

Ne toucher à rien pendant un mois. Il faut 13 jours pour une naissance de reine, et environ deux semaines pour que s'accomplissent les vols de reconnaissance et de fécondation, puis le début de la ponte.

 

  Poser vos nucléis prés d'un rucher comportant de nombreux mâles, mais démarquez le du reste des colonies en place.( 5 mètres en arrière par exemple ) Poser au pied des planches d'envol des signes distinctifs visibles de loin ( plaque blanche, tuile, pot de fleur sur le toit, etc... )

Beaucoup de reines ne retrouvent pas leur ruche... et se présentent chez une voisine qui ne manquera pas de la supprimer.

 

blog-006.jpg

  A l'ouverture les abeilles sont calmes.

On cherche à apercevoir des oeufs.

Attention à ne pas les confondre avec les reflets du fond des cellules.

Les oeufs doivent être pondus de façon concentrique. Si vous apercevez plusieurs oeufs dans la même cellule ( même dans une petite cellule) vous êtes probablement devant une ponte d'ouvrières.

 

Une jeune reine peut cependant comettre des erreurs de ponte ...

 

Faites une deuxième visite à J+6 semaines. Vous serez fixés.

La photo ci-contre montre un cadre entièrement couvert de couvain operculé de femelles, signe d'une reine prometteuse. 

 J'ai la chance de l'apercevoir ( suivez le doigt )

 

 

 blog 011

 

Un autre nucléi me donne le résultat ci-dessus : abeilles agitées, ponte irrégulière et surtout des cellules de mâles.

 

On est devant une ruche d'ouvrières pondeuses, la reine n'ayant pu retrouver son point de départ.

 

 Ce nucléi n'a aucun avenir. Ne cherchez pas à le réunir avec d'autres car les ouvrières pondeuses sèmeront le désordre, ou pire tueront la reine.

Ne cherchez pas à le brosser à deux cents mètres en espérant que seules les abeilles de valeur pourront rentrer. Elles peuvent toutes revenir et s'installer dans la ruche voisine...

 

 Ce nucléi est perdu... Ne le laissez pas agoniser doucement ( rique de maladies, fausse teigne ... ).

Secouez le au coin d'un bois, loin de toutes colonies d'abeilles et d'habitations.

 

 

Quant aux nucléi qui auront donné une reine de valeur vous avez deux solutions:

1°) introduire les trois cadres dans une colonie dont vous voulez changer la reine ( colonie orphelinée préalablement)

2°) Transvaser le nucléi dans une ruche sur un élément, y rajouter un cadre de couvain operculé sans abeilles, des cadres de miel puis peu à peu, renforcer avec du couvain et des abeilles prélevées sur les ruches les plus fortes.

 

                                                                        Votre nouvelle ruche vient de naître.

blog-009.jpg

Rédigé par Fabien

Publié dans #Elevage de reines

Repost 0
Commenter cet article

inadias 18/03/2014 16:22

vraiment on vous tire chapeau de la facon dont expliquez les choses