Frelon asiatique: mon nouvel ennemi

Publié le 21 Août 2012

     Mon déménagement en charente maritime m' a fait quitter les plaines du centre pour une nouvelle région: climat plus tempéré, saison plus longue, profusion de chataigniers et de tournesols, à la clé un peu de bruyère pour terminer la saison.

 

   Mes abeilles ont voyagé de nuit dans d'excellentes conditions et aujourd'hui sont ravies de découvrir ce département de bord de mer, celui que les français ont élu comme destination privilégiées de vacances, celui qui arbore avec orgueil des noms comme Pineau, Cognac, melon, mais aussi des villes comme La Rochelle, Rochefort, Royan, des îles comme Oléron, Ré, fort Boyard...

Tout baigne en Charente maritime...

re-022.jpg

 

  Mais les conditions locales d'exercice de l'apiculture m'ont amené à improviser un nouvel outil:

 

re-023.jpg

 

 

 

 

 

 

     Le badmington se joue souvent à deux à l'aide d'un volant.

On peut également s'entraîner en solo, pourvu qu'une lignée de ruches pacifiques soient la proie du fameux FRELON ASIATIQUE ...

 

 

  Il lui aura fallu quelques jours pour détecter mes abeilles nouvellement venues.

 

 

   Hier soir, alerté par un bruit de vol sourd, bourdonnant, débonnaire, je découvrais sa silhouette menaçante, noire comme l'enfer, soulignée des quelques taches jaunes orangées qui soulignent son abdomen. Il est capable de se faufiler avec une virtuosité de faucon entre les ruches pour surgir enfin devant la planche d'envol et fondre sur une innocente butineuse...

 

   Et la splaaashh! un coup de raquette et l'Atilla du rucher s'en va rouler dans l'herbe. Etourdi mais pas mort ... solide le gaillard!

 

 

 

  Comme il m'est difficile de camper devant les ruches et que le racket est interdit, j'ai du recourir à des pièges.

 

 

 

 

re-033.jpg

 

 

 

 

 

   Simple, classique et efficace. une bouteille est décapitée, son goulot retournée dans l'intèrieur.

Au fond des cailloux permettent de lester.

 

 Les appats varient et selon la saison on utilisera de la bière blonde, du vin blanc sec, du sirop de cassis, des sardines à l'huile, du jus de cirier, en mélange ou seul...

 

 

 On peut enlever le bouchon mais le piège perd de sa sélectivité: les papillons sont attirés par l'appât.

 

 

 

  On peut découper une lucarne dans le bouchon suffisament grosse pour qu'un frelon passe mais pas un insecte plus gros.( environ 6 mm )

 

On peut découper des trous de 4 mm pour que les petits insectes piégés ressortent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

re-043.jpg

 

 

 

   Pour ce défunt frelon, la mise en bière est gratuite ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

re-042.jpg

 

 re-034.jpg

re-038.jpg

Rédigé par Fabien

Publié dans #frelons

Repost 0
Commenter cet article

Laurent LEMERLE 22/08/2012 12:10

Hello,
Tu connais l'utilisation du Frontline, l'antiparasite pour chien, et de sa molécule le fipronil?

http://www.ruchetronc.fr/images/pdf/protocole_elimination_frelon.pdf

Pour les pièges avec bouteille plastique, mon oncle apiculteur pro dans le Tarn-et-Garonne m'a expliqué qu'ils sont deux fois plus efficaces avec une demi-bouteille plastique découpée dans le sens
de la longueur et agrafée sur le sommet de la bouteille piège. Tu évites la pluie qui dilue le contenu de la bouteille mais surtout les frelons laissent des phéromones derrière eux, qui
s'accumulent dans la demi-bouteille. D'autres frelons viennent alors comme des moutons de Panurge: si des collègues sont passés par là, c'est qu'il y a quelque chose d'intéressant...

Bonne lutte et bonne installation!

Laurent de Gien

Fabien 23/08/2012 09:59



Hello,


merci pour ces infos.


Ce qui est drôle est que le fipronil est une des matières actives du régent, largement conspué par la communauté des apiculteurs. Insecticide foudroyant à forte rémanence dans le sol, il est à
utiliser avec prudence et circonspection mais pourrait en effet s'avérer une aide efficace dans la lutte contre le frelon asiatique.  Personnellement je n'exclus pas de le tester si la
pression du frelon s'intensifiait. En attendant je vais paufiner mes pièges.


cordialement