Le quatre planches

Publié le 11 Mars 2012

Je n'ai pas trouvé d'autres noms pour cette construction trés simple, qui consiste à visser quatre planches, de façon à obtenir un carré de dimensions extérieures 35 cm. Quant à sa hauteur, une dizaine de cm feront l'affaire.

Photo-097.jpg

 

 

 

 

 J'ai la chance de disposer d'une scierie qui offre du Douglas à un prix intéressant.

 

 

Rapidement poncées, succintement protégées, des planches de 10 cm de largeur et 2 cm d'épaisseur permettent une construction rapide, bon marché, qui trouve de multiples applications dans la conduite du rucher.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-098.jpg  Placé sur le couvre-cadres, le 4 planches permet d'emboîter un toit plat et dégage un volume qui permet de placer un nourrisseur, un pain de candi, un pot de sirop retourné...

 

 

 

 

 

 

 

 Le fait que j'utilise des fils attache-éléments m'empêche de poser le toit directement par dessus le couvre-cadres.

 

 

 Un morceau de chaînette à petites mailles l'empêchera de s'envoler.

 

 J'utilise également le quatre cadres pour y poser les éléments peuplés lors d'une ouverture de ruches. L'ensemble est hermétique et les avettes restent bien sages.

 

  Le quatre planches sert également de support provisoire pour un nucléi, ce qui évite de le poser dans l'herbe.

 

Enfin, dernière application possible, en empilant deux quatre planches de 10,5 cm, et en clouant deux petits tasseaux en guise de feuillure, vous disposerez d'un élément de secours , à utiliser lorsque les miellées vous submergent ...

Rédigé par Fabien

Publié dans #matériel apicole

Repost 0
Commenter cet article