Ruche bourdonneuse

Publié le 21 Mars 2012

Photo-100.jpg

 

 

    Une de mes ruches montre une trés faible activité à la planche d'envol.

 

 

Tout autour, je remarque des groupes épars de quelques abeilles, pelotonnées, à même les feuilles mortes.

 

 

Quelque chose ne leur plaît pas dans leur ruche...

 

Sont-ce des abeilles malades, interdites de retour à la maison mère ??

 

Il y a des traces de diahhrées sur les feuilles mortes...

Je crains le pire.

Photo-104.jpg

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    La proximité de quelques hectares d'un verger de pommes me fait craindre une intoxication aux insecticides.

Je ne sais pas si c'est l'époque.

Quoiqu'il en soit les ruches voisines sont en pleines forme, comme l'atteste le ballet des butineuses amassant le pollen.

 

   Je sors l'enfumoir, allume un rouleau de carton ondulé, et bientôt des volutes de fumée blanche s'étalent dans le sous bois...

  J'ouvre la ruche.

Deux cadres seulement sont couverts d'abeilles.

 

Le couvain est peu abondant, deux fois la paume de ma main

Je ne peine pas à retrouver la Reine au coeur de son escorte. Des restes de peinture bleue trahissent son âge: 2010.  Elle attaque donc sa troisième saison.

 

 

 

 

Photo-105.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-113-copie-1.jpg 

 

De nombreuses alvéoles contiennent plusieurs oeufs, chose absolument anormale.

Ces erreurs de ponte sont le fait de la Reine épuisée, ou plus certainement des ouvrières devenues pondeuses.

    Autant dire que la colonie est perdue. Une réunion, avec ce peu d'abeilles suspectes, risque d'être un cadeau empoisonné...Photo-115.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Je secoue donc ce petit monde dans ma boîte à cadres, puis va l'épandre plus loin dans le sous-bois. Les quelques abeilles de valeur sauront se vendre auprés des voisines compréhensives.

 

         J'imagine que cette reine n'émettant plus de phéromones, la colonie perd son unité et se déstructure, d'où ces petits groupes d'abeilles hors de la ruche.  Elles sont peut-être dehors depuis plusieurs jours et ont attrappé froid, d'où la diahhrée.

Cette colonie était pourtant superbe durant l'été 2011, ayant fait une belle récolte de miel. Je ne présageais pas un déclin de sa majesté qui fût si rapide.

 

 

   Cette dernière ruche disparue clotûre le bilan de l'hiver 2011/2012: 5 ruches perdues sur 32 mises à hiverner, soit 15% de pertes hivernales ( la moyenne nationale, selon les sources, varie entre 20% et 30%)

  En ce qui me concerne:

 1°) une ruche morte de faim,

2°)  quatre autres retrouvées avec une poignée d'abeilles sur les cadres, le plancher vide, des restes de nourriture abondantes, signes d'une reine défectueuse à l'automne 2011.

 

 

  j'en tire cette conclusion: une reine devrait être changée dans l'été de sa deuxième saison.

 

 

 

Rédigé par Fabien

Publié dans #signes extérieures de ruchesse

Repost 0
Commenter cet article

Vanbremeersch Rémy 26/03/2012 22:29

Cette année, achètes des reines chez Jos Guth, elles sont bien mieux que chez Apimiel, tu verras...mais il faut aussi faire son élevage soi-même. A plus.

Vanbremeersch Rémy 25/03/2012 21:35

Salut Fabien,
Ben ouais, j'ai aussi des reines superbes l'an dernier qui n'ont pu démarrer! Certains disent que la buckfast est plus sensible à cela, difficile pour moi de comparer avec d'autres que je n'ai pas
en race pure...
Comme quoi faut élever plus de reines qu'on a besoin, avec des souches sérieuses.
A part ça? Ca va? A plus. Rémy

Fabien 26/03/2012 18:34



Salut Rémy,


toujours un plaisir de lire tes messages.


Ce beau début de Printemps nous donne des ailes


A +