Traitement à l'acide formique

Publié le 29 Septembre 2012

re-064.jpg

 

     Dimanche dernier, inquiété par un fort taux de chute de varroas, je décidai d'effectuer un comptage sur la semaine.

  

    Aujourd'hui le verdict tombe : environ 150 ( estimation haute ) chutes sur 6 jours, soit 25 par jour.

C'est beaucoup. Il est indispensable d'intervenir

 

  Il fait trop froid pour un second traitement au thymol ( la température n'excède pas 20°C)

 

  Il est trop tôt pour un traitement à l'acide oxalique, les ruches étant pleines de couvain.

 

 

 

re-062.jpg

 

  

  Je m'interdis par principe toutes molécules de synthèse. Le sucre glace, l'ail, les huiles essentielles restent des thérapies incertaines ...

 

  Alors j'opte pour un traitement à l'acide formique.

 

  Molécule présente dans la nature, l'acide formique, ou acide méthanoîque, est réputé efficace sur varroas, ne laissant aucun résidu dans le miel. On le dit bien supporté par les abeilles.

 

  On va voir si celà est vrai ... à ma modeste mesure bien sûr.

 

 

  Type de traitement: Vu le type de ruche et le taux de chute naturelle de varroas, je choisis 2 applications FLASH de 45 mL d'acide formique à 65%, chaque jour.  On verra comment les abeilles le supporteront.

  Deux autres seraient souhaitables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

re-065.jpg

 

 

Mode opératoire:

 

Simplissime:

un essuie tout plié en deux, on le pose sur le tiroir, on verse 40 à 50 mL puis on repositionne le tiroir sous la ruche

  

On recommencera demain ...

 

  Il est indispensable d'avoir avec soi de l'eau claire en abondance ( 1 L est un minimum ) pour rincer son matériel, ou pire ses doigts si on est maladroit.

 

 L'usage des gants est une précaution supplémentaire sauf s'il vous rend maladroit.

 

 

    Une agitation de la colonie fera suite au traitement. Rien d'inquiétant si on le pratique fin septembre ( pas de risque d'essaimage )

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Fabien

Publié dans #varroa

Repost 0
Commenter cet article