La Ronce

Publié le 7 Juin 2013

La Ronce

Nos campagnes françaises aiment s'organiser dans un canevas discipliné, alternant quelques poprets polygones de céréales, colzas, tournesol, maîs, vignes, soulignés parfois de quelques haies épargnées par la main des défricheurs. Autour de mon rucher, quelques parcelles se sont endormies. La charrue ne passe plus. Quelque soit la raison de cet abandon, la nature y a remis ses jalons, y a semé avec vigueur une des ses plus belles invasive: la ronce.

J'ai donc ce bonheur, découvrir au sein de ces terres domestiquées, la sauvagerie exhubérante de champs de ronce, des toupets de blancheur, moutonnant comme des nuages, parcourus par le vombrissement incessant des abeilles. Car nos avettes adorent sa fleur, source de nectar.

Alors un grand merci au paysan endormi. Même si ses collègues lui jettent la pierre, le montrant d'un doigt moqueur, ce "gâcheur de terre" fait le bonheur de mes ruches...

 

Propriétés médicinales:

Les feuilles de ronce, récoltées au printemps, sont riches en tanin. On en tire une décoction concentrée ( 50 à 100 g pour 1 L d'eau) qui prise en gargarisme soulagera les aphtes, les maux de gorges, l'inflammation des gencives... On peut y adjoindre du miel, et d'autres astringentes ( aigremoine ).

Les gelées et confitures de mûres sont des valeurs connues de tous...

Si vous faites une gelée, vous pouvez à partir des drupes écrasées confectionner un excellent vin.

Mélanger vos drupes à 5 L de vin rouge + 1 L d'alcool pour fruits ( 40% vol). Mettre en bonbonne une semaine voire plus, le temps de laisser décanter. Soutirer la partie claire et ajouter du sirop de canne pour sucrer selon votre goût. Remettre en bonbonne. Vérifier qu'il n'y ait pas de reprise de fermentation. Attendre la fin de l'été. Mettre en bouteille pendant l'hiver. A servir frais.

Si la fermentation reprend, laisser faire et mettre un barboteur. Il vous faudra resucrer plus tard.

La Ronce
La Ronce

Rédigé par Fabien

Repost 0
Commenter cet article

roufix 07/06/2013 21:40

on peut planter la ronce au pied des haies pour les renforcer et en été déguster ses fruits.J'ai entendu dire que c'est une plante médicale !.