Couvain plâtré

Publié le 6 Mars 2012

 

 

Photo-081.jpg

 

 

 

 

 

 

Retrouvés au pied d'une ruche des fragments de couvain blancs,jaunâtres, grisatres, en forme de momies. 

  Il s'agit probablement d'une attaque du champignon ascophaera.

  Si le mal s'intensifie, les momies deviennent grises puis noires, durcissent et prennent une consistance qui peut rappeler le plâtre, d'où l'appelation " couvain plâtré"  ou " couvain calcifié"

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                Photo 090        Cette maladie apparaît fréquemment au printemps. Elle est favorisée par des refroidissements et des périodes d'humidité.

     

 

 

 

           Sa gravité est toute relative. Ceci dit, elle est contagieuse..

La plupart du temps, les premières chaleurs et les premiers apports de nourriture aideront à retrouver un état satisfaisant.

 

   Le cas échéant, une mise en quarantaine est une sage décision.

 

 

  D'aprés l'ouvrage " Maladies, parasites et autres ennemis de l'abeille mellifère" de Fernandez et Coineau, on peut utiliser une solution de thymol à 0,7% ou 2% et pulvériser chaque face du cadre infesté.

 

  Un nourrissement à base d'un sirop enrichi d'huile essentielle de sariette est une autre alternative

 

Rédigé par Fabien

Publié dans #signes extérieures de ruchesse

Repost 0
Commenter cet article